LES ORIGINES DU BILLARD FRANCAIS

Quelles sont les origines du billard ?
Remontant à la nuit des temps, le jeu de billard a revêtu les formes les plus diverses avant d'arriver jusqu'à nous.
Variante du jeu de croquet avec des arceaux, le billard se jouait à l'origine sur le sol.

Durant plus de deux siècles, ce jeu fut pratiqué dans toute l'Europe se jouant avec des boules de bois et un bâton recourbé appelé ballyard en Angleterre.
La première table de billard, s'inspirant des mêmes règles de jeu, fut construite en 1429 pour Louis XI.
Elle était composée d'une dalle de pierre recouverte d'un drap d'Elbeuf.
Une licence d'exploitation est accordée à quelques salles de jeu de Paume donnant naissance aux premières académies.
Le succès est immédiat et entre 1550 et 1630 on peut compter 150 tables à Paris.
Le Cardinal de Richelieu, passionné de billard, crée l'Académie Royale pour la noblesse et fait enseigner la pratique de ce jeu aux jeunes officiers entre les mathématiques et l'exercice militaire.
Les rois et les plus grandes dames du royaume se livrent avec passion à ce jeu. Louis XIV joua au billard dès son plus jeune âge. Jusqu'au 18' siècle, les femmes jouaient autant au billard que les hommes.
Le jeu de billard connaît alors un véritable essor. Chaque palais, chaque résidence royale possède son billard.
En 1790, on compte 800 tables de jeu dans les salles de la capitale.
Sous l'Empire, Napoléon jouait au billard et se révélait être un fervent adepte de cette discipline.
C'est vers 1850 qu'apparaît l'actuel billard français à 3 billes. Des compétitions de plus en plus nombreuses sont organisées et c'est en 1873 qu'a lieu le premier championnat du monde professionnel.
D'abord en bois de chêne jusqu'à la première moitié du 19' siècle, la table de jeu est remplacée par de la pierre ou du marbre (Jusqu'en 1900 environ) pour faire place aujourd'hui à l'ardoise, matériau irremplaçable encore jamais égalé.
Aujourd'hui le billard continue à connaître un essor particulier et se pratique dans le monde entier.