FAQ : Les Questions - Réponses et Modifs

 

Posez vos questions et remarques ici => topsharewares@neuf.fr

Q : J'ai suivi, mais le blem qui se pose avec ce didacticiel, c'est que les adeptes s'y enferment comme avec les règles FFT....c'est dommage ... C'est une méthode infaillible certes .. MAIS, ce n'est pas une bible ... Il faudrait tout de même le préciser, enfin pour ceux qui peuvent le comprendre...c'est du vécu, kaw, c'est la raison pour laquelle je te le dis.  Les adeptes comme tu les appelles sont omnubilés par ces règles, et se mettent des oeillères en ce qui concerne les bases du jeu. Je sens que certains joueurs ne parle plus qu'en règles de priorité découlant de ce didacticiel en oubliant les fondamentaux du jeu. ( Le débordement du preneur, par exemple, qui pour moi reste la condition sinéquanon pour faire chuter.)

R : Copier/coller du didac => '*** 'Il ne s’agit pas, toutefois, d’appliquer comme des bots un règlement strict et immuable. Le feeling du joueur, fort heureusement, demeure et doit être entendu ; parfois, ce feeling est le seul salut, un peu comme une action solitaire et géniale d’un attaquant de foot (Drogba, reviens !), mais il ne doit pas nous faire oublier que foot et tarot sont des jeux d’équipe : l’harmonie et l’efficacité s’obtiennent majoritairement par la technique au service de la communication. *** Les règles sont là... Il est important de les appliquer  ; le débutant doit passer par une période de 'bourrin' en matière d'exécution afin d'assimiler (FFT ou SGS ; quoi d'autre ?). Une fois confirmé, il pourra signer quelques remarquables, mais toujours risquées, dérogations personnelles. Le débordement en GS est une affaire minoritaire par rapport à la garde. Si la défense déborde en garde, elle passe ses pièces en prenant la longue du preneur. En GS mini, ce cas est plutôt exceptionnel ; le preneur n'a pas eu de chien pour renforcer sa longue et n'a pu fabriquer sa main par l'écart. Le soucis de la défense, en dehors de la chasse du 1 est le mariage des points. Le didacticiel est axé sur cette optimisation. La lecture des plis est quand même importante : si les 3 défenseurs coupent rapidement la longue du preneur, les techniques de débordement (2 pour 1 ...) pourraient être envisagées ...

*************************************

Q : La défense entame kro,  elle prend du roi et ouvre coeur, en main, je m'empresse de revenir dans la nouvelle couleur. Ai vu plusieurs joueurs pratiquer cette jouerie ... Ai été à plusieurs reprises en possession du 1 et l'ai sauvé  avec cette jouerie ... Emballé c'est pesé !

R : Copier/coller du didac => SGS (SIGNALISATION GARDE SANS) : 

 Le non-respect d’un défenseur de la couleur entamée promet le 1 ou épuisement de la couleur. La défense devra en tenir compte et aura la réponse lors du retour dans la couleur initiale :

 - Le défenseur fournit => Il a le 1.

 - Le défenseur coupe et rejoue la 2ème couleur => Il n'a pas le 1.

 - Le défenseur coupe et ouvre 3ème couleur => Il a le 1 (Non posé par crainte d’être surcoupé par le preneur ou est   lui-même en surcoupe.

Je pose, à mon tour quelques questions : 

 - N'est il pas intéressant de connaître dès  le 3ème pli le possesseur du 1 ? 

- Voyager dans le brouillard après que le contre-entameur fournit dans sa nouvelle couleur n'est-il pas dangereux pour la défense ? => Ouverture kro. Prise en défense. Contre-entame coeur de Nord. Retour coeur et Nord fournit. Si le preneur a maintenant localisé le 1 !,  la défense ne sait toujours pas si Nord a annoncé le 1 ou si Nord est singlette à Kro !

- Peut on envisager de manière solide et courante que la contre-entame annonçant le 1 s'effectue dans une singlette ? 

- Et quand bien même, le preneur a t-il de manière majoritaire tous les atouts maîtres  condamnant le 1 qui cherche désepérement une porte de sortie ? La panique n'exclut pas le danger, elle l'aggrave ou bien peut le rendre réel ... 

*************************************

MODIF SGS :

En partie GS mini, je me fais interpelé par Le_Brun après avoir observé une règle basique de jeu ... 
Voici les échanges d'idées qui ont suivi.

sur entame du preneur :

Fred - Tu poses pas ta Dame donc je retiens mon Roi ...
Kaw - Je n'ai pas le Cavalier, je ne pose pas Dame ...
Fred - Le preneur qui part singlette se régale du mariage pris en défense ...
Kaw - Le chute de la GS passe très souvent par le 'plein' en défense qui ne doit rien laisser 
au preneur.
Fred - Nous n'allons pas miser 9 points pour 2 ! (C'est pas 9 mais 7 dans la réalité)
Kaw - La pose de ma Dame va forcer celle du Roi en défense, et si Cavalier en attaque, tout est 
déjà perdu pour la défense dès la première levée !
Fred - Je pense que la pose de la Dame sur GS ne doit pas forcer celle du Roi ; elle doit simplement 
être montrée à la défense.
Kaw - Moué ... 
Entre les tours de passe :
Un pimpin à la table - Bon ! on joue !
Kaw - Y a que toi qui voit du jeu ; tu envoies et on joue ...
.....
.....
La communication invitée à sa plus simple expression, je sors de la table et réfléchis à l'idée de Fred. 
Convaincu, mon soucis est son intégration dans le système sans le déséquilibrer.
Voici ce qu'il en ressort : 

Sur ENTAME du preneur (La première couleur jouée), les défenseurs posent Valet, Cavalier et Dame en ne 
tenant pas compte des annonces classiques suivantes :
- Cavalier posé promet Valet
- Dame posée promet Cavalier
Le possesseur du roi a libre arbitre de poser ou pas.

Sans encore avoir développé tous les cas de figures, les contre-indications semblent restreintes. 
- Roi posé et Cavalier preneur affranchi : 
Cavalier 4ème et + sera controlable par une coupe d'un défenseur.
Cavalier 2ème ou 3ème en attaque semble être le seul danger.
- Roi non posé : 
La défense ne mise plus que 4 points et non 7 ou 8 pour en récupérer 2 du Cavalier.

En conclusion :
- L'entame singlette du preneur n'enferme plus TOUTES les pièces et 1/2 pièces de la défense.
- La défense devra se méfier : 
   - D'une entame sous Cavalier 2ème ou 3ème chez l'attaquant.
   - Attendu que cette modification de jouerie ne devant être observée sur l'ENTAME uniquement, la défense devra composer avec un preneur qui décide de 'glisser' sa singlette au cours d'une 2ème entrée de couleur.

*************************************

RETOUR AU COIN TAROT